Eric Dupond-Moretti doit apporter à la HATVP des précisions sur des possibles conflits d’intérêts

Cela se complique pour le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti.
Après la fronde des magistrats contre lui, pour reprocher au ministre d’avoir lancé une enquête sur trois magistrats du Parquet National Financier duquel il a fait l’objet de surveillance à l’époque (NB: sa plainte contre X de l’époque a été classée sans suite le 2 octobre 2020), c’est au tour de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) créée après l’affaire Cahuzac de demander des comptes à l’ancien avocat.

S’agirait-il de ses déclarations de patrimoine et d’intérêts, dont l’analyse est en cours depuis le 14 septembre 2020 et qui peut prendre des semaines voire plus. Comme il est rappelé sur leur site «il est procédé à un contrôle approfondi des déclarations de patrimoine et d’intérêts remises par les membres du gouvernement »

Désormais l’institution demande de «précisions» sur de «possibles conflits d’intérêts».
Nous suivrons cette affaire avec beaucoup… d’intérêt !

Laisser un commentaire