AccueilÉconomieQuand l'État fait main basse sur l'Agirc-Arrco

Quand l’État fait main basse sur l’Agirc-Arrco

Les opposants de gauche à Emmanuel Macron le traite souvent de libéral ou – ce qui est pire – d’illibéral. Et si c’était tout le contraire en réalité?
Car l’Etat maconiste est un ogre qui avale tout sur son passage et la baisse des dépenses de l’Etat est autant à l’ordre du jour à l’Elysée que le début d’excuses aux français pour les graves erreurs économiques qu’il a pu commettre depuis plus de 5 ans maintenant.

Le mois dernier, c’est un évènement économique considérable et comme souvent le fait tout évènement de ce type, il est passé quasiment inaperçu auprès des français. Par l’article 49.3, plutôt qu’un vote en bonne et due forme, ça va sans dire. Et ce, contre l’avis des partenaires sociaux.


Privatiser plutôt que réformer

Et l’Etat, plutôt que se réformer pour assainir ses comptes sociaux, comme les français sont en droit de le demander, privatise un système qui marche, et surtout, qui est un système pérenne.

Techniquement, le Gouvernement va transférer à l’Urssaf le traitement des cotisations de l’Agirc-Arrco, l’organe des retraites complémentaires du secteur privé. Celles-ci représentent la bagatelle de 90 milliards d’euros, et concernent 2 millions d’entreprises et plus de 50 millions de français, dont 13 millions de retraités.
Ce régime a toujours été à l’équilibre depuis 75 ans. Il est si bien tenu, qu’il compte une réserve de 60 milliards d’euros. Ce qui fait que cette année encore, la retraite complémentaire versées augmenteront de 5,12%. Ce qui, vu l’inflation actuelle dans le pays (6,2 % en octobre 2022), donne de l’espoir. Mais pour combien de temps encore?

Qu'avez-vous pensé du contenu de cet article ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Note moyenne 5 / 5. Nombre de vote(s): 6

Soyez la première/le premier à voter

Thomas Yves
Thomas Yves
Responsable éditorial de la Droite au coeur depuis 2020. Intérêts: livres, politique, géopolitique, économie, déconstruction, séparatisme islamique.
Autres articles de cette catégorie:

Laisser un commentaire

Articles les + populaires

%d blogueurs aiment cette page :