Quand l’ultra-gauche fait censurer Napoléon

Thierry Lentz, le directeur de la Fondation Napoléon et enseignant à l’Université Catholique de Vendée) est interdit de parole par la direction d’Audencia, l’école supérieure de commerce de Nantes, qui est financée par la Chambre de commerce nantaise et compte 52.300 étudiants. Il avait pourtant été invité par les étudiants pour partager ses immenses connaissances sur le Grand Homme.

Lire la suite