Philippe Juvin interviewé sur LCI

«Au début de la crise du coronavirus, ce fut une erreur de ne pas fermer les frontières aux pays ayant une forte intensité épidémique. Ne reproduisons pas les mêmes erreurs, il faut un traçing particulier pour les citoyens arrivant sur le territoire national car tant qu’il y aura un pays dans le monde où il y aura une épidémie nous resterons à risques.» (Philippe Juvin sur LCI, le 09/07/2020)

(Vidéo) Charlotte d’Ornellas : le président de la République «nous prend pour des cons»

Moment d’anthologie sur le plateau de l‘Heure des pros sur CNews le 3 juillet 2020 (jour de la démission d’Edouard Philippe) où la journaliste de Valeurs Actuelles, Charlotte d’Ornellas critique la démission dEdouard Philippe. Et le très fervent macroniste Gérard Leclerc de s’illustrer avec sa finesse politique habituelle.

Interview de Philippe Juvin: «Dans cette crise, on n’a fait que subir»

Invité du «Talk-Le Figaro» mardi, le médecin et maire de La Garenne-Colombes Philippe Juvin, revient sur les ratés de la crise sanitaire. Voir la vidéo sur le site du Figaro

«Dans cette crise, on a été somnambules, on n’a jamais su où on en était, on n’a fait que subir»

Philippe Juvin s’exprimait au «Talk Le Figaro» mardi. Le maire LR de La Garenne-Colombes, très présent dans les médias pendant la crise sanitaire comme chef des urgences de l’hôpital Pompidou à Paris, espérait des réponses de l’ancienne ministre de la Santé Agnès Buzyn. Le plus important pour le médecin qui a vécu l’épidémie au plus près, est de savoir «ce qui a été fait quand elle a pris conscience de la gravité des choses».

(Vidéo) Fermeture de Fessenheim: les émissions de CO2 de la France vont redécoller!

Le coup de gueule salutaire de Stéphane Soumier, le président de B Smart TV, contre l’arrêt définitif de la centrale nucléaire de Fessenheim sur LCI, l’une des centrales nucléaires les plus sûres de France.

Deux millions et demi de tonnes de CO2 vont être nécessaires pour compenser l’arrêt des réacteurs 1 (arrêté le 22 février 2020) et 2 (arrêté le 29 juin 2020) de la centrale, dans une décision uniquement idéologique décidée par François Hollande.

Brune Poirson, la vulgarité en marche

Lors de la soirée électorale de-u deuxième tour des municipales de CNews animée par Laurence Ferrari, Brune Poirson, Secrétaire d’État auprès de la Ministre de la Transition écologique et solidaire, qui était en plateau depuis une demi-heure et a eu tout loisir de s’exprimer, s’est illustrée par sa vulgarité face à Sébastien Chenu du Rassemblement National:

«En fait, j’aurais dû venir avec une paire de couilles et la poser sur la table. Comme ça, peut-être que j’aurais eu le droit de parler !» (Brune Poirson, CNews, 28/06/2020)

(Vidéo) Courageux Malek Boutih !

Quand un homme politique de gauche dénonce le clientélisme et le communautarisme dont on constate les effets spectaculaires, deux ans plus tard !

« Ça peut être un sas. Quand monsieur Mélenchon biberonne à la haine une jeunesse (…), oui, ça amène à ça… Quand toute la tonalité est violente, tout vous amène à la violence » (Malek Boutih, 19 mai 2018)