La chute de la carrière politique du drôle de Zigh de l’équipe du maire de Saint-Ouen

Jeudi 2 juillet, Le Parisien nous apprenait que Zakaria Zigh, 19 ans, futur conseiller municipal socialiste de Saint-Ouen, été interpellé par la police alors qu’il circulait sur un scooter volé, dans les rues de Saint-Ouen. A son actif: délit de fuite et diverses infractions routières, avant d’être rattrapé par la BAC. Dans la foulée, il a été relâché depuis et « fait l’objet d’un rappel à la loi », d’après le parquet de Bobigny.

Lire la suite

Eric Dupont-Moretti: la revanche de l’orphelin

(Mise à jour du 6 juin 2020) Désormais Ministre, nous aurons tout loisir de commenter les faits et gestes de l’avocat devenu Garde des Sceaux. Episode 1 : La Nomination

EDM, alias Eric Dupont Moretti, l’avocat pénaliste star du barreau révélé au grand public par l’affaire d’Outreau en 2004, fascine, tant par son talent, qu’il agace par sa réussite. En juillet 2004, il acquiert une notoriété nationale lorsque dans l’affaire Outreau, Roselyne Godart, « la boulangère » itinérante est acquittée devant la cour d’Assise de Saint Omer (Pas de Calais). Tantôt surnommé « l’Ogre du Nord« , tantôt « l’Acquitador » en référence à sa passion pour la tauromachie, il cumule aujourd’hui 145 acquittements (février 2020) qui font de lui l’avocat le plus célèbre de France! Sa célébrité est telle que chaque semaine, la mort dans l’âme, il doit refuser une dizaine d’affaires dans son cabinet du 8ème arrondissement de Paris, Cabinet Dupont-Moretti & Ney crée en 2016.

Lire la suite

Vente d’Alstom énergie: la très vilaine affaire qui attend Macron à sa sortie de l’Elysée

Emmanuel Macron, pendant le temps où il était le ministre de l’économie (du 26 août 2014 au 30 août 2016), a vendu pléthore de joyaux de notre industrie aux étrangers. Que ce soit Alcatel-Lucent vendu au finlandais Nokia, Technip, cédé aux américains de FMC Technologies, ou Alstom énergie, son plus beau coup, mais aussi sans doute son plus tordu. Il aurait agi par dissimulation puisque ses déclarations devant des commissions d’enquêtes parlementaires sont entachés de graves soupçons de mensonges de la part de responsables en place au moment des faits voire de corruption (voir la dernière partie). Cela lui vaut personnellement une action en Justice qui ne manquera pas de lui revenir en boomerang à la vitesse du TGV à la fin de son mandat (le plus vite possible).

Lire la suite

Une enquête judiciaire ouverte devant la Cour de Justice de République sur Edouard Philippe, Agnès Buzyn et Olivier Véran

Le procureur général auprès de la Cour de Cassation, François Molins, a annoncé ce soir qu’une enquête judiciaire va être ouverte dans la gestion de la crise de la Covid19 contre les anciens ministres Agnès Buzyn (57 ans), Olivier Véran (40 ans) et le premier ministre qui vient de démissionner, Edouard Philippe (49 ans). La nouvelle est tombée tout à l’heure, éclipsée par le passage de témoin entre Edouard Philippe et Jean Castex (55 ans).

Lire la suite

Nicole Belloubet promet une enquête en parquet massif!

Est-ce que l’analyse des factures détaillés (dites fadettes) de dizaines d’avocats les plus réputés de la place de Paris pendant six ans aurait permis d’identifier « la taupe » qui aurait averti prétudemment Nicolas Sarkozy et son avocat Thierry Herzog qu’ils étaient sur écoute? Rien n’est moins sûr…

Lire la suite

(Extrait) Eric Ciotti: « Nous sommes face à un Watergate français »

« La question de la suppression du Parquet National Finanicer se pose »
(Et-ric Ciotti, Le Point, 25/06/2020)

Éric Ciotti, le député (LR) des Alpes-Maritimes, questeur de l’Assemblée nationale et actuel rapporteur de la commission d’enquête parlementaire sur la pandémie du Covid-19, réagit aux révélations à la une du Point cette semaine sur la nouvelle affaire des écoutes. Le Parquet national financier a mené secrètement des investigations à la recherche d’une taupe sarkozyste au sein de l’appareil judiciaire français. Des avocats ont été espionnés et des téléphones géolocalisés. Cette enquête, en sommeil pendant deux ans et demi, de fin 2016 à mars 2019, a finalement débouché sur un classement sans suite en décembre de la même année.

Le Point : Comment réagissez-vous aux révélations du Point sur les investigations parallèles de la justice visant Nicolas Sarkozy ?

Éric Ciotti : De telles révélations sont à la fois scandaleuses et extrêmement inquiétantes. Des dizaines d’avocats, parmi les plus éminents de notre pays, et leurs clients ont été surveillés par le Parquet national financier dans une procédure qui s’assimile à un acharnement à l’encontre de Nicolas Sarkozy. Qui peut imaginer de telles pratiques en France ? On s’attend plutôt à les retrouver dans des régimes autoritaires, pas dans la patrie de Montesquieu. De tels moyens déployés dans une affaire éminemment politique démontre que Nicolas Sarkozy n’est pas un justiciable comme les autres. On lui applique un traitement de défaveur manifeste en utilisant des moyens disproportionnés, ses avocats ont été espionnés et des éléments à décharge volontairement tus. Pour certains, il semble que tous les coups sont permis pour atteindre une cible politique. On est très loin d’un traitement et d’une justice équitables. Nous sommes face à un Watergate français. (Lire la suite sur Le Point)

Dupond-Moretti: ulcéré d’avoir été espionné dans l’affaire des écoutes téléphoniques contre Sarkozy

Le point révélait hier une bombe dans les affaires des « écoutes téléphoniques » de Nicolas Sarkozy : les magistrats du Parquet National Financier (PNF) auraient mis sur écoute non seulement Nicolas Sarkozy et son avocat dans plusieurs affaires, Maître Thierry Herzog, mais aussi une dizaine d’avocats de renom entre 2014 et 2019.

Lire la suite

Belloubet invitant les Traoré: l’inversion suprême des valeurs

Il a quelque chose d’en marche, c’est peut-être ça qui le rend si sympathique?

Après avoir rappelé que la Garde des Sceaux ne s’occupait pas des affaires individuelles, l’information a été confirmée par le cabinet de la ministre dans la soirée: Nicole Belloubet souhaite recevoir la famille d’Adama Traoré, un multi-récidiviste malade de drépanocytose et de sarcoïdose, mort en 2016, sans que les gendarmes ne soient mis en cause par la Justice.
Un scandale énorme qui fracture la séparation des pouvoirs, mais surtout fait fi de toutes les victimes des Traoré, qui terrorisent l’ensemble de la ville de Beaumont-sur-Oise (voir le pied de l’article).
Le président de la République avait déjà suscité l’émoi pas tôt dans la journée en demandant à plusieurs ministres, dont la garde des Sceaux de « se pencher » sur le dossier du jeune délinquant de 24 ans. Une information qui venait directement d’un journaliste de l’AFP. Quelque chose « d’inacceptable » selon le principal syndicat de l’Institution, l’Union Syndicale des Magistrats.

Lire la suite