112.000 naturalisés en France en 2019 avec un taux de réussite de plus de 99,93%

L’année dernière, plus de 112.000 étrangers ont acquis la nationalité française. Mais le chiffre qui interpelle encore plus, c’est que seuls 75 individus se la sont vue refuser. Ce sont des chiffres habituels en Macronie. En 2017, c’était 83 refus, et 66 en 2018 « par décret en Conseil d’Etat à l’acquisition de la nationalité française par le conjoint étranger d’un Français […] ou à l’acquisition de la nationalité française à raison de la qualité d’ascendant de Français ou de frère ou sœur de Français« .

Lire la suite

Charles Prats: une fraude massive aux prestations sociales vers les étrangers

A l’heure où l’on cherche de l’argent de tous côtés jusqu’à demander aux français de faire des dons pour redresser le pays des suites du Covid19, comme l’a fait Gérald Darmanin, des économies seraient faciles à trouver. La preuve avec Charles Prats de l’Association professionnelle des Avocats, magistrat au Tribunal de grande instance de Paris, ex-magistrat au sein de la Délégation nationale à la lutte contre la fraude.

Lire la suite

Cédric Herrou ou la victoire du gauchisme sans frontières

Depuis 2015, Cédric Herrou est le visage du passage d’irréguliers africains dans le Sud de la France. Ce cultivateur d’huile d’olive passe, avec quelques complices de son association, régulièrement la frontière italienne à Vintimille en arpentant la vallée de la Roya pour conduire à pied ou en camionnette des migrants sur notre sol, puis les héberger ou investir illégalement des lieux publics. Dans son camping dans les hauteurs de Breil-sur-Roya, où il est acclamé, il se vante au micro de BFMTV d’accueillir jusqu’à 250 illégaux de plus en un week-end à l’été 2017.

Lire la suite

Les propositions de Zemmour contre l’immigration clandestine (14/05/2020)

Suite au rapport du 5 mai 2020 sur le coût de l’immigration en France (dont nous parlions déjà), Eric Zemmour s’exprimait le jeudi 14 mai 2020 sur le plateau de Face à l’info de Cnews pour évoquer ses propositions de lutte contre l’immigration illégale en France, et dressait déjà ce constat:

«Les policiers à la frontière italienne ou espagnole passent leur temps à rattraper les clandestins, à les renvoyer d’où ils viennent. Dans la même journée, ils peuvent les revoir. Donc si vous voulez compter là-dessus pour arrêter l’immigration ou l’immigration clandestine, c’est un leurre».

Et de proposer de supprimer les aides accordées aux irréguliers:

«Il y a des méthodes beaucoup plus solides: il faut supprimer tous les droits. C’est-à-dire le regroupement familial, le droit d’asile, le droit pour les étudiants, le droit quand on se marie avec une étrangère de la ramener et qu’elle ait la nationalité française, le droit d’avoir des allocations. C’est ça qui fait que la France est un territoire hyper attractif pour toute l’immigration du monde».