Val-d’Oise: une sénatrice LR cloîtrée chez elle: la racaille la menace à son domicile et la police n’intervient pas!

Quartier Les Raguenets à Saint-Gratien: le terrain de foot synthétique détruit par la ville pour éviter les tournois clandestins

La sénatrice du Val d’Oise LR, Jacqueline Eustache-Brinio, dénonce «l’impunité permanente» de certains jeunes en France. Depuis l’annonce le 29 mai 2020 de la suppression d’un terrain de foot synthétique au pied d’immeubles d’un quartier populaire de Saint Gratien, elle est la cible d’intimidations de la part d’une quarantaine de jeunes. Cette décision municipale fut prise pour éviter les « tournois clandestins » avec des centaines de joueurs qui « s’approprient l’espace public »

Lire la suite

Un policier de Mantes-la-Jolie témoigne de son ras-le-bol sur RMC

Ce policier exprime avec émotion au micro d’Eric Brunet son ras-le-bol vis-à-vis des agressions quotidiennes desquels lui et ses collègues sont victimes. Et résume aisni la doctrine qu’on leur impose:

« Être policier c’est être agressé sans faire de mal à son agresseur ».

A Mantes-la-Jolie, les embuscades de pompiers et de policiers aux détours de feux de poubelles à coups de projectiles (jets de pierre) et de tirs de mortier de feux d’artifices ont rythmé tout le confinement mais pas seulement. Le fonctionnaire de 43 ans revient aussi sur le suicide de ses collègues (NDLR: l’année dernière, 59 policiers se sont suicidés):

« L’humiliation dans ce métier, c’est au quotidien »

> Lire aussi notre article sur les violences dans les Yvelines

Yvelines: en plein confinement, des policiers visés par des jeunes des cités

Dans les Yvelines comme un peu pourtant en banlieue parisienne, tous les prétextes sont bons pour provoquer les forces de l’ordre pour une minorité nuisible de jeunes écervelés. Non contents de ne pas respecter le confinement, ou de circuler sur des motos dans des rodéos effrénés, ces individus font aussi de sérieux dégâts sur nos officiers. Que ce soit à Trappes ou encore aux Mureaux, chaque nuit apporte son quotidien de dégradations.

Lire la suite