Un policier de Mantes-la-Jolie témoigne de son ras-le-bol sur RMC

Ce policier exprime avec émotion au micro d’Eric Brunet son ras-le-bol vis-à-vis des agressions quotidiennes desquels lui et ses collègues sont victimes. Et résume aisni la doctrine qu’on leur impose:

« Être policier c’est être agressé sans faire de mal à son agresseur ».

A Mantes-la-Jolie, les embuscades de pompiers et de policiers aux détours de feux de poubelles à coups de projectiles (jets de pierre) et de tirs de mortier de feux d’artifices ont rythmé tout le confinement mais pas seulement. Le fonctionnaire de 43 ans revient aussi sur le suicide de ses collègues (NDLR: l’année dernière, 59 policiers se sont suicidés):

« L’humiliation dans ce métier, c’est au quotidien »

> Lire aussi notre article sur les violences dans les Yvelines

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s