Quand les médias admettent de mentir pour ne pas alimenter le  »populisme »

Dans la continuité de notre article sur Les french doctors qui veulent nous guérir du populisme, voici un exemple frappant de la manipulation de la vérité où des journalistes au service de la bonne conscience de gauche concernant la violence dans notre société admettent eux-même de mentir.

Une vidéo confondante diffusée sur le service public qui nous amène à réfléchir sur le prix que l’on peut accorder à la parole journalistique!

HBO Max retire « Autant en emporte le vent » quand Netflix flatte les « Black lives matter »

La secousse mondiale de l’affaire Georges Floyd a retenti jusque dans les entrailles du cinéma américain. La plateforme de Streaming HBO Max a décidé subitement de retirer le film aux 8 oscars « Autant en emporte le vent« . Il sera remis en ligne après un ajout de contextualisation. Mais, pourquoi n’y avoir pas pensé avant?

Lire la suite

Mathieu Bock-Côté: Relire le terrorisme intellectuel

Mathieu Bock-Côté est un sociologue canadien né en 1980. Là-bas, il est considéré comme un nationaliste conservateur. Il a publié sept livre, dont le dernier en date s’appelle L’empire du Politiquement correct (Ed. du Cerf, 2019). Après avoir écrit écrit dans le Figaro, à la Revue des Deux Mondes ou sur son blog des tribunes remarquables, dernièrement il a accepté de participer à la revue de Michel Onfray, Le front populaire (voir vidéo en bas d’article). Sur Twitter, il a donné en libre accès un de ses articles de février 2020 intitulé : « Relire le Terrorisme intellectuel » (livre de Jean Sévilla, de 2000) que nous restituons ici :

Lire la suite

(Humour) Notre planète dans 60 ans selon Greta Thunberg

Causeur a publié un texte hilarant où l’on fait un « grand bond dans le futur », comme dans un mauvais film de science-fiction, pour découvrir à quoi ressemblera l’état de la planète dans 60 ans avec dans le rôle-titre une Greta Thunberg méconnaissable. L’écriture inclusive fait évidemment partie de ce futur. Extrait ci-dessous.


Photo truquée de Greta Thunberg, 77 ans.

3 septembre 2080. De notre envoyé·e spécial·e en direct de la COP 86 à Stockholm.

Les Covid 19, 20, 21 et 22 ne sont plus que de mauvais et douloureux souvenirs. Les températures élevées et soutenues des dernières décennies semblent avoir eu raison de ce fléau. Cet été a été parmi un des plus chauds de ces cinquante dernières années. En France, le record du mois de juin 2019 (46°C à Vérargues dans l’Héraut) a été battu à Poiseux (Nièvre) qui a vu les thermomètres grimper à 47,8°C. La température moyenne annuelle atteint 25 degrés. Le dernier rapport du GIEC tire le signal d’alarme. L’ONU pousse un cri. Les trois derniers pays qui forment l’UE pleurent. À Vienne, deuxième capitale du Califat Ottoman, Erdogan III est inquiet. Mais que faisons-nous en réalité ? Lire la suite sur Causeur.fr (Merci à Philippe H. pour le partage)

(Extrait) Causeur: Et si le Covid-19 nous immunisait contre le politiquement correct?

Ce virus brise tous les tabous : fumette, bagnole, couple, etc…

Nous n’étions jusqu’ici que des enfants sages, bien élevés, respectueux de tous les principes de précaution. On suivait à la lettre toutes les recommandations, on ne fumait plus, ne buvait plus, ne roulait plus, nous baisions juste pour faire des enfants et mangions notre ration de cinq fruits et légumes. L’Académie de médecine était fière de nous. De citoyens, nous étions tous devenus des patients, c’est-à-dire des malades qui s’ignorent. Nous avions même accepté de loger dans des appartements exigus et de laisser nos vieux dans des mouroirs. Nous n’avions que des interdictions en héritage et en partage. Lire l’article de Thomas Morales