Définir le Gaullisme à ses origines

Texte d’Andrée Lespagnol – Le Gaullisme n’est pas une doctrine. C’est un fait historique qui trouve ses racines dans la défaite militaire de la France face à l’Allemagne nazie et l’appel du 18 juin 1940.

Ce n’est pas non plus, ni une religion, ni une idéologie. C’est une conception réfléchie et pragmatique de l’action reposant sur des réalités historiques, culturelles, démographiques, géographiques, sur des valeurs philosophiques, sur une prise en compte des circonstances et des réalités.

Lire la suite

Le gaullisme social : le rendez-vous manqué de la droite française ?

Tribune de Jérôme Pozzi, Maître de conférences en histoire politique, Université de Lorraine

Sortir la France de la crise grâce à une «droite sociale», forte, unie: l’expression a été récemment remise sur le devant de la scène par plusieurs députés de droite. Damien Abad (groupe Les Républicains, LR) par exemple, prône ce courant, s’inscrivant ainsi dans le sillage d’autres figures de la droite française, comme Laurent Wauquiez qui avait fondé dès 2010 un « club de réflexion » éponyme. D’autres évoquent, depuis plusieurs années au sein de l’UMP puis des Républicains, le «gaullisme social». À quoi fait-on référence ici et que recouvrent ces expressions ?

Lire la suite

Qu’est-ce qu’être Gaulliste?

Le Général de Gaulle en 1961

“Le rôle de chaque gaulliste est d’assurer la pérennité de la France, de ses traditions et de l’unité de son peuple, il se doit donc de combattre toute communauté déclarée dont le but d’imposer à la France ses mœurs et coutumes.
La France ne reconnaît qu’une seule communauté légale, c’est la communauté nationale et quiconque viendrait l’entraver n’aurait plus sa place dans cette communauté!”

Charles de Gaulle