(Extrait) Christine Clerc: « La deuxième mort du Général De Gaulle »

Trop de personnes ont voulu édulcorer l’héritage politique du gaullisme afin de le rendre inoffensif et insipide déplore Christine Clerc. Selon l’ancienne grande plume du Figaro, nous ferions bien de nous inspirer notamment de ses déclarations sur l’Algérie et les migrants dans notre lutte contre l’islamisme.

Ancienne grande plume du Figaro, Christine Clerc a été l’une des premières femmes lauréates du prix Albert-Londres pour «Le Bonheur d’être français» (Grasset, 1981). Elle a publié une vingtaine de livres, dont Journal intime de Jacques Chirac (Albin Michel, 1995) et Tigres et Tigresses, histoire intime des couples présidentiels (Plon, 2004). Dernier ouvrage paru: Adieu la France! Pourquoi de Gaulle est parti (Éditions de l’Observatoire, 2019).


Ils n’iront pas ce lundi 9 novembre à Colombey lui rendre hommage pour le cinquantième anniversaire de sa mort. Mais tous les politiques célèbreront sa mémoire et se réclameront de son esprit de résistance. Car, de gauche ou de droite, tous sont désormais gaullistes. Depuis cinquante ans, pourtant, tous ont oublié les leçons du Général. Lire la suite.

Laisser un commentaire