(Extrait) Julia de Funès: « Le bonheur en entreprise est une absurdité »

Julia Florence de Funès de Galarza, dite Julia de Funès (1979), est philosophe et auteur. Elle est la petite-fille de l’acteur comique Louis de Funès (1914-1983). Titulaire d’une double formation en philosophie (Doctorat) et en management des ressources humaines (Dess RH). Elle vient de sortir un essai intitulé « Développement (im)personnel » dans lequel elle dénonce l’arnaque de la psychologie positive.

Conférencière et philosophe de l’entreprise, Julia de Funès fustige le management « moderne » qui fait souvent fuir les meilleurs.

« Il faut donc absolument redonner du sens aux fonctions et arrêter les process débilisants, comme les réunions inutiles par exemple. 60% des réunions ne servent strictement à rien. » (Julie de Funès)


Pourquoi les entreprises s’évertuent-elles à bâtir des organisations qui font fuir les meilleurs alors que leur principal objectif devrait être d’attirer les talents?
Julia de Funès: D’abord je tiens à préciser que ce ne sont pas « les meilleurs » au sens élitiste ou diplômé du terme, mais je me réfère aux salariés qui ont envie d’agir et d’aller de l’avant pour leur entreprise. Ce que l’on constate parfois aujourd’hui, c’est que le management n’est plus adapté aux compétences actuelles des individus et surtout à la façon de travailler des jeunes talents. Il y a un décalage entre les techniques de management du XXe siècle et les modèles de fonctionnement du XXIe siècle qui doivent être plus fluides, plus sensés. Lire la suite

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s