Les 4 vérités d’un flic sur notre Société

Moi Antoine BONIFAY, flic retraité, je vais vous dire la vérité. Toute la vérité….

Pas celle des médias, pas celle des grands frères des banlieues, pas celle de notre élite islamo gauchiste, pas celle de notre ministre de l’intérieur, plus prompt à demander des enquêtes sur des policiers que sanctionner les appels au meurtre de voyous encapuchonnés et victimisés par une frange de la société aveuglée par des informations inquisitoires.

Cette vérité zemmourienne je l’assume car j’ai fait partie de ces policiers si facilement et hypocritement accusés aujourd’hui. Les services d’ordre interviennent dans les banlieues parce que c’est là le siège de tous les trafics, de toutes les provocations, des incivilités et du non droit. Qui sont tous ces fauteurs de troubles, qui se cachent derrière le qualificatif médiatique de « jeune ou « désoeuvré » ? Statistiquement on y peut rien s’ils sont issus de l’ immigration (en fait oui, nos gouvernants successifs y sont pour grand chose), si majoritairement ils sont noirs, ou arabes. Ce n’est pas du racisme ! C est un fait, …une constatation… une vérité qu il est interdit de dire. Objection votre honneur ils sont français!

Des français qui brûlent le drapeau tricolore, qui brandissent le drapeau algérien, qui crient leur haine de la nation et de l’homme blanc gaulois, qui saccagent notre patrimoine… Vous avez dit français ?

Alors la police contrôle, course, se met en danger, interpelle les mêmes, toujours les mêmes, maintes fois interpellés, multi récidivistes et cela, n’en déplaise aux bien pensants, sous les jets de pierres, les crachats des grandes sœurs, la violence des frères et copains venus prêter main forte à leur camarade qui se débat et gueule tant et tant, dans le but unique de déclencher l’émeute et le désordre.

Et après tout ça, si le policier se sort indemne de cette arrestation à haut risque, il aura toute la paperasse à remplir pour justifier de son travail, des raisons de l’avoir fait, toujours sous les insultes et provocations de l’interpellé fort de son impunité. Eh oui car il sait que la justice débordée et laxiste le remettra dehors avec un rappel à la loi, un stage à effectuer (qu il ne fera jamais) une amende (qu il ne paiera jamais).

Et le policier retournera au charbon quelques heures ou tout au plus quelques jours plus tard pour l’interpeller à nouveau, dans les mêmes conditions de guérilla urbaine. Alors oui, il se peut qu’un jour ce fonctionnaire, au demeurant bien noté, qui a aussi une vie avec son quota de problèmes, « pète un câble » et fasse partir une baffe malheureuse ou un mot imprudent… Ah l’erreur tant attendue captée, filmée, diffusée sur les réseaux sociaux avec copies à SOS racisme, le MRAP, le haut-commissariat au culte musulman, BFM TV et bien sûr Castaner…

Alors des Omar Sy, des journalistes de libé, des intellos de l’extrême gauche, des Melanchon, des rappeurs, des pseudos artistes en manque de publicité ou autres, viendront se pavaner sur les plateaux TV pour montrer du doigt et discréditer cette police oh combien raciste….Et celui qui rigole bien avec des « yo » de satisfaction, celui qui a défié l’ autorité et qui a gagné, c est celui par qui la vie de « son flic de merde » a basculé le jour où il l’a interpellé pour la énième fois….

Merci de m’avoir lu et de soutenir notre police

Amicalement.

Tony

Un commentaire

Laisser un commentaire