Le remaniement: un vrai casse-tête!

Depuis la nomination de Jean Castex au poste de Premier Ministre ce vendredi, « tout devient possible ». Ce matin dans le JDD, il déclare vouloir mettre les « bouchées doubles » pour constituer le nouveau gouvernement.


Autant pour Jean Castex, on peut dire « on prend les mêmes et on recommence« , autant pour les futurs ministres, le mystère reste entier. Sa démission des Républicains a atterri sur le bureau de Christian Jacob le jour même de sa nomination, quelle coïncidence!

Après une séquence municipale désastreuse pour le majorité, le pompier Macron doit éteindre les multiples incendies répartis sur la France.

A la faveur des interventions des députés LREM issus de la gauche sur les plateaux de télé, on a pu mesurer le peu d’enthousiasme (c’est un euphémisme), pour la nomination de cette personnalité proche de Nicolas Sarkozy. Tous ces députés attendent la nomination du gouvernement pour feindre un semblant de sentiment d’équipe cohérente et soudée. En effet, le nouveau premier Ministre ne s’est pas distingué dans le passé ni par ses convictions écologiques ni par sa sympathie spectaculaire vis à vis à des idées de gauche, pourtant fort présente chez LREM.


Les français souhaitent du changement

Parmi les noms des Ministres que les français souhaiteraient ne plus voir au gouvernement, on trouve ceux de Christophe Castaner et Muriel Penicaud.

On imagine à quel point se séparer de Christophe Castaner, pourtant fort impopulaire auprès de ses troupes, serait douloureux pour le Président de la République! Le nouveau gouvernement sera annoncé demain matin, si tout se passe bien.

Un commentaire

  1. Certaines fautes d ´ orthographe enlèvent tout son sens à une phrase ……
    Merci d ´ y prêter attention , car c’ est très désagréable , et dissuade de lire .

Laisser un commentaire