Plainte du collectif pour le respect de la personne contre l’apologie de la GPA sur France Télévisions

La féministe Sylviane Agacinski fait partie du collectif du CoRP (Collectif pour le Respect de la Personne) qui a déposé plainte le 5 août 2020 contre France Télévisions pour apologie de la Gestation pour Autrui (GPA).

Les plaignants ciblent deux émissions qui ont été multidiffusées récemment sur les chaînes du service public: Deux Hommes et un couffinç (France 2), et « PMA-GPA: les enfants ont la parole » (France 5).

Pour l’avocate du CoRP, Me Solange Doumic, la plainte se fonde «sur l’interdiction de la promotion de la GPA, (…) Il ne s’agit pas d’un problème d’équilibre dans les débats. La GPA est une infraction grave et sa promotion est donc également prohibée.»

«La production, la réalisation et la diffusion des émissions ont exclu délibérément toute voix dissonante, en choisissant de ne donner la parole qu’aux parties intéressées à promouvoir la pratique»

Maître Solange Doumic, avocate du CoRP (Le figaro, 16/08/2020)

Si cette plainte n’a quasiment aucune chance d’aboutir, car il s’agit de documentaire et non d’émissions politiques ou de débat qui requière une parole contraire, elle s’inscrit dans la lignée de la défense du droit des enfants qu’il est «indécent de faire témoigner (…) pour qu’ils justifient de leur modalité de naissance» et la dignité de la femme.
Ces interventions judiciaires, qui concernait déjà un épisode de Plus Belle la Vie l’année dernière sur France 3, marque la résistance d’une partie de la gauche contre cette barbarie qu’est la GPA, que certains nombre de députés LREM, comme Jean-Louis Touraine, rapporteur de la loi sur la bioéthique, poussent la société adopter sous le nom fallacieux de GPA éthique.

Laisser un commentaire