Bruno Retailleau: Ses propositions sur la sécurité et la justice – La Baule – 30 août 2020

Bruno Retailleau, le patron des sénateurs LR, a annoncé sa candidature à la primaire de la droite le 21 août 2020 (Dernières Nouvelles d’Alsace). Il propose des solutions fortes et pas dans la demi-mesure sur le thèmes de la sécurité et de la justice, pour lesquelles depuis le début du quinquennat, le Président « semble faire, mais ne cesse de faire semblant« .

Dans l’article du Parisien d’hier, le député de Vendée, actuellement à la Baule pour le campus « LR aujourd’hui, revient très largement sur les questions sécuritaires qui, à ses yeux, ne sont absolument pas traitées par le pouvoir actuel.

Il confirme sa future participation à la primaire de la droite car, hélàs, aucun candidat ne se détache naturellement (voir notre sondage et les positions LR sur les primaires)

« La primaire est le plus mauvais système à l’exception de tous les autres : sans ce processus, la droite s’autodétruira au premier tour de la présidentielle en 2022 »

Bruno Retailleau – 22 août 2020 – Valeurs actuelles

Avec humilité, il confirme qu’il a énormément travaillé sur les dossiers, comme il le fit à l’époque avec François Fillon. L’homme ou la femme présidentiel est un leurre. Même si François Baroin* paraît être le candidat pour représenter la droite à la Présidentielle, d’une part, nous ne savons à cette heure s’il se présentera et d’autre part, sa ligne politique n’est pas celle de Retailleau. Les Français ont besoin d’un Président qui soit courageux et travailleur.

*Le dernier sondage Odoxa Consulting pour Le Figaro et france info jeudi 21 novembre 2020, a comparé François Baroin, président de l’association des Maires de France et le chef de l’ÉtatSelon 55 % des personnes interrogées, François Baroin est jugé plus compétent qu’Emmanuel Macron (37 %), ils sont également 49 % à le juger plus charismatique que le chef de l’État (44 %)

Bruno Retailleau souhaite se démarquer en apportant des idées réellement novatrices notamment en matière de sécurité et du rôle de l’Etat. Il rappelle entre autres, les promesses non tenues d’Emmanuel Macron:

Que sont devenus les Tchétchènes impliqués dans les troubles récents à Dijon? Macron devait les expulser, ils sont toujours là…

La réforme des retraites, on en est-on? Jean castex va faire un point en septembre, le temps passe… Le Cor (Conseil d’orientation des retraites) compte sur un déficit d’environ 30 milliards d’euros en 2020, record historique. Un décalage dans le temps nous a été annoncé…


Les prisons

Sur le plan de la justice, les prisonniers ont été libérés en masse par Nicole Belloubet lors de la crise du Covid-19, qui a décidément bon dos: 13 500 en quelques mois. De ce fait, le taux d’occupation des prisons est passé pour la première depuis 20 ans en dessous des 100%, ce qui n’a pas empêché la France d’être condamnée pour ses conditions de détention inhumaines et dégradantes par la Cour européenne des droits de l’homme (juillet 2020 – Observatoire international des prisons).

Eric Dupont Moretti, nouveau garde des Sceaux, dans une lettre ouverte au Président de la République demande encore que les prisons se vident petit à petit de leurs délinquants pour respecter des conditions dignes et je le cite:

« Qu’à la gestion de l’urgence succède une véritable politique de déflation carcérale à même de garantir l’encellulement individuel et des conditions de détention dignes et de favoriser la prise en charge en milieu libre de ceux qui peuvent ou doivent l’être »

Eric Dupont Moretti –

La sécurité

Bruno Retailleau, sur le thème de la sécurité propose une politique lucide et ferme :

suppression des rappels à la loi : si une infraction est commise, une peine s’impose et ce même pour les mineurs
l’exécution de la peine doit être immédiate
– Supprimer le rappel à la loi
construire des prisons à la sécurité allégée pour les courtes peines (quelques mois, quelques jours)
Liberté conditionnelle accordée lorsque les 3/4 de la peine aura été exécutée
– Si sanction pénale, la suspension des aides sociales doit aller de paire (exemple : trafiquant de drogue doit être expulser de son logement social)
– Les prisonniers devraient contribuer au coût de leur incarcération, ça n’est pas aux français honnêtes de payer les prisons
– mettre fin au désordre migratoire car il y a un lien direct entre immigration massive et insécurité
– accueillir moins
– expulser plus
limiter le regroupement familial
– arrêter de donner des visas « aux ressortissants de pays qui refusent de reprendre les clandestins que nous renvoyons

Et vous, que pensez-vous des propositions de Bruno Retailleau?

Un commentaire

  1. D’ou vient Monsieur BAROIN si je me souviens bien ? Qui était son père ? quelle était sa famille de conviction et d’éducation ? Suivre son parcours depuis ce temps pour lui accorder sa confiance. Est-il vraiment l’homme capable de tenir la France dans une Présidence de la 5ème République ?

Laisser un commentaire