Rapatriement des femmes et enfants djihadistes: les éléments biologiques

En septembre 2019, la nièce des frères Clain, Jennifer Clain du nom (avant leur conversion à l’Islam) des fomenteurs des attaques de novembre 2015 était rapatriée en France avec deux autres femmes djihadiste et leurs 9 enfants. Depuis un certain nombre d’enfants et de femmes ont été ramenées sur le territoire français.

A quelques jours de l’ouverture du procès pour terrorisme des quatorze accusés (dont trois absentes) des attentats de janvier 2015, il faut rappeler que le taux de récidive, est évalué à 60% selon le Centre d’analyse du terrorisme. A propos du rapatriement des Djihadistes en particulier des femmes et des enfants, il nous faut rappeler quelques principes de la Biologie Humaine (comme Animale).

Exposé par Jean-Claude Delmotte, Ingénieur Divisionnaire de l’Agriculture et de l’Environnement (H) et Proviseur (H)


Pour cela il faut se souvenir de la règle suivante : Génotype + Milieu = Phénotype

  1. Le phénotype correspond à votre personnalité à ce jour : qui êtes-vous ?
  2. Le Génotype correspond au patrimoine génétique transmis par vos parents.
  3. Le Milieu correspond, sommairement, à l’environnement dont vous avez bénéficié depuis votre naissance à ce jour.

1 – Le Génotype: L’échelle d’ADN du père et de la mère se scinde en 2 branches lors de la création des  cellules de la reproduction : spermatozoïdes et ovule. A l’issue de la fécondation 1 des 2 branches de l’ADN du pèse se « soude » à la branche issue de la mère pour reconstituer le nouvel ADN celui de l’enfant.

Exemple la couleur des cheveux correspond à un bras du chaînon issu de la mère et composé du même nombre selon le même ordre d’A-T et C-G complémentaires du bras de chaînon issu du père. 


2 – Le Milieu:  dans quel cadre l’enfant a-t-il été élevé (milieu social avec des enfants ayant bénéficié d’une éducation plus ou moins diverse : laissez aller à la maison, voire abandon ou enfant bien encadré et bien éduqué, etc) ?
C’est au stade de l’adolescence que se forge la personnalité de l’individu. L’éducation reçue, les connaissances acquises, l’ouverture sur la culture, etc, etc. En somme c’est à ce stade que  que l’on prépare l’individu à sa destinée.
Dans le monde de l’adulte, l’environnement participera l’évolution de la personnalité (initiative, responsabilité, sens du devoir , etc, etc, mais quoi que l’on fasse l’adulte se réfère bien souvent à l’histoire de sa jeunesse.


3 – Evolution des 2 composantes: De la naissance à votre personnalité telle qu’elle est à  ce jour  le rapport entre les 2 composantes  se différencie :

  • à la naissance le Génotype représente 100% des caractéristiques.
  • dès l’enfance le milieu environnant de l’enfant influe sur son comportement, son caractère, etc. (exemple 80/20)
  • à l’adolescence à ce qui précède s’ajoute les connaissances, la culture, le savoir vivre, etc. (exemple 60/40)
  • pour le lycéen ou l’étudiant il faut ajouter outre les connaissances, l’ouverture d’esprit sur le monde, le sens critique, la découverte des contradictions de la société, etc. (exemple 50/50)
  • dans le monde du travail il faut ajouter l’affirmation du « soi », accepter les contraintes de ce monde d’exigences, de confrontation (prendre sa place dans la hiérarchie professionnelle –sociale – culturelle, etc.) (exemple 30/70)

Quoi que l’on fasse il nous reste jusqu’au terme de la vie un petit pourcentage de son patrimoine génétique.


4 – Traitons du cas des terroristes, sans omettre les femmes et leur descendance :

Au vu de ce qui précède nous pouvons prétendre qu’une femme quittant son pays, voire en renonçant à sa patrie, rejoint un terroriste. Cette situation confirme que cette personne porte dans ses gènes la haine, le désir d’exterminer tous ceux qui ne partagent pas sa vision du monde. A ce titre au fond d’elle-même elle est et restera soutien et collaboratrice  aux terroristes. C’est fondamentalement marqué dans ses gènes et l’environnement dans lequel elle a vécue. 

Laisser un commentaire