Le sapin de Noël banni de Bordeaux, symbole d’une écologie qui déteste la France

Edit du 13/11/2020: Le Maire de Malemort en Corrèze, Laurent Darthou, a déclaré sur Twitter: Puisque Bordeaux refuse son sapin, alors il restera en Corrèze, à Malemort ! Oui, j’ai décidé d’acquérir le sapin de Noël, refusé par Bordeaux, pour le dresser au cœur de Malemort. C’est un acte engagé que j’assume pleinement.

Que dire de la fin de la tradition de l’arbre de Noël annoncée jeudi par le nouveau maire écologiste de Bordeaux, Pierre Hurmic, qui n’ait encore été dit?
Les réactions indignées se sont multipliées après l’annonce que le maire ne souhaitait pas d’arbre mort en face de sa mairie, sur la place Pey-Berleand, ni ailleurs dans sa ville. «Ce n’est pas du tout notre conception de la végétalisation», disait-il, tout en faisant la promotion de sa « charte des droits de l’arbre » (on croît rêver!) qui verra le jour d’ici la fin de l’année.

Le « khmer vert », qui veut remplacer le sapin par un spectacle « écologiquement correct » en a dit un plus sur LCI:

« Nous n’av[ons] pas la même vision de la nature que nos prédécesseurs, pour qui [elle] consistait à mettre des arbres artificiels ou des arbres coupés sur les places de la ville« , a raillé l’élu, faisant valoir « un vaste plan de végétalisation de la ville à venir, surtout sur la place [Pey-Berland] ».

Pierre Hurmic, maire EELV de Bordeaux

Manuel Valls parle de l’idéologie et la bêtise, Marlène Schiappa de rabat-joie…

En parlant des arbres, la surface forestière progresse en France de 0,7% par an depuis les années 80. Depuis 1830, la forêt a doublée en France. On peut difficilement plus vertueux!
A noter que certains habitants de Bordeaux ont lancée une pétition en ligne pour réclamer le retour d’un sapin de Noël en Centre-ville.


Une avalanche de déclarations écologistes hallucinante

Mais cette séquence s’inscrit dans un déluge de bêtises bien plus larges, comme quand ces écologistes dénigrent le Tour de France, grand événement populaire, au premier titre duquel figure le maire de Lyon, qui pourtant l’accueille cette année, parlant d’événement « machiste et polluant », tandis que ses homologues accueillent les manifestations de cyclistes nus, comme à Rennes, avec la Cyclonudista ce week-end (Le Télégramme).

Il y a aussi les sorties des responsables écolos contre l’ordre et le progrès : les lignes de train LGV, les vaccins (comme la maire de Marseille), La 5G (« qui sert à regarder du porno dans les ascenseurs en HD » selon Eric Piolle (LCI)) les voitures, les avions, ou encore la police.

Laisser un commentaire