Quand France Inter fait la promotion de la GPA, « une forme de baby-sitting »

La radio de service public France Inter s’est crue autorisée à faire la promotion de la Gestation pour autrui (GPA) à l’étranger sur ses ondes le 18 septembre 2020, en diffusant un reportage complaisant dans son émission « Foule continentale ». Les femmes sont niés dans leur titre de mère jusque dans le tweet qui l’accompagnait (ci-dessous), qualifiées de « porteuses » plutôt que de « mères porteuses ».
Une chosification qui n’a pas choqué grand-mode y compris du côté des féministes. Rappelons que la GPA est (pour l’instant) interdite en France.
Le 10 octobre, la Manif pour tous bat le rassemblement pour dire non à la PMA sans père et sa conséquence logique, la GPA.

Laisser un commentaire