A Belfort, un professeur de mathématiques trouve ce décolleté d’une élève de 14 ans vulgaire

Mardi 22 septembre 2020, un père de famille, David Paufert, a témoigné sur les réseaux sociaux de l’humiliation vécue par sa fille de 14 ans, recadré en pleine classe par son professeur de mathématiques, dans le collège public Arthur Rimbaud à Belfort. Mettant en cause la jeune femme, celui-ci a jugé sa tenue trop provocante à son gout. David Paufert raconte la scène, qui a été confirmée ultérieurement par le principal du collège, Philippe Naas:

«En rentrant en cours de mathématiques, avant même qu’elle ne soit assise, son professeur lui a dit, devant tous les autres élèves, que son décolleté était trop voyant, que sa tenue était vulgaire et qu’il ne comprenait pas comment on avait pu la laisser rentrer au collège habillée comme cela.»

David Paufert, père d’une fille réprimée pour sa tenue décolleté

La collègienne a dû sous la pression, se faire prêter un pull pour cacher ces quelques centimètres carrés de peau qui posaient problème au prof. Une véritable humiliation.
Si le professeur était convoqué par le principal du collège, Philippe Naas, et dû présenter des excuses à la jeune fille, cette dernière ne les a pas acceptées. Ils sonnaient faux. Le père de famille a décidé de ne pas en rester là. Il a porté l’affaire devant la direction académique du Territoire de Belfort. Chacun pourra se faire son propre avis avec la photo de la tenue en question: débardeur et jean.

« Je ressens chez elle une sorte de culpabilité. Elle est très pudique, très prude. Aujourd’hui, je me retrouve avec une gamine qui ne pourra peut-être plus s’habiller sans avoir peur du regard des autres. Dans la construction d’une adolescente, ce n’est pas anodin. »

David Paufert, père d’une fille réprimée pour sa tenue décolleté

Si ces faits reviennent de plus en plus souvent ces derniers temps, on en recense régulièrement. Rappelons le 11/10/2019, une collégienne iséroise de 14 ans avait fait l’objet d’une procédure disciplinaire pour un décolleté jugé « inadapté à une situation de travail ».

Un commentaire

Laisser un commentaire