Loi sur les séparatismes: une « grande loi », « de gauche » comme Gérald Darmanin se présente lui-même

Interrogé par Europe 1 dans le Grand rendez-vous ce matin, le ministre de l’intérieur, Gérald Darmanin a loué la « Loi sur les séparatismes » présenté par Emmanuel Macron et a au passage affirmé qu’il s’était engagé « pour la gauche ».

« C’est une grande loi laïque, et par définition elle est historiquement une loi de gauche. C’est la gauche pour laquelle je me suis engagé aussi. »

Gérald Darmanin, sur Europe 1, 04/10/2020

Rappelons que dans cette Loi, les futurs imams devront suivre une formation labellisée par le Conseil Français du Culte Musulman (une institution à la crédibilité nulle pour beaucoup de pratiquants) puis ils devront être « certifiés » avant de pouvoir exercer. L’enseignement de l’arabe sera développé sur fonds publics, y compris dans le périscolaire, soi-disant pour empêcher les fondamentalistes d’enseigner leur arabe (qui est naturellement, plus « littéral » que l’autre).
Dans ce discours du Président de la République, il n’a pas été question de l’immigration massive venue du monde arabo-musulman, mais la faute a été rejetée sur « la ghettoïsation que notre République a laissé faire« .
Macron veut aussi se débarrasser de l’enseignement à domicile, y compris pour les non-musulmans.
> Voir aussi : l’avis de Michel Onfray sur le discours sur les séparatismes.

Laisser un commentaire