AccueilMédiasLivresThibault de Montbrial: Les gens sont extrêmement mal à l'aise pour parler...

Thibault de Montbrial: Les gens sont extrêmement mal à l’aise pour parler du lien entre immigration et criminalité

il a fait un certain nombre d’interventions sur les plateaux télé pour défendre l’idée que sans autorité, notre Pays est condamné à sombrer. C’est en tous cas le diagnostic de l’avocat Thibault de Montbrial publie ces jours-ci Oser l’autorité aux éditions de l’Observatoire. En voici le mot de l’éditeur:

Notre société est aujourd’hui minée par des fractures profondes qui compromettent sa cohésion. Affaiblissement de notre doctrine de maintien de l’ordre ; perte du contrôle de nos frontières ; renoncement à combattre l’islamisme autrement que par les mots ; refus d’appliquer nos propres lois par crainte du qu’en dira-t-on médiatique ; gouvernance par l’émotion et non-respect de l’État de droit.
Au croisement de fonctions judiciaires et politiques, fort d’une compétence reconnue, Thibault de Montbrial démontre dans cet essai implacable que notre sécurité intérieure ne cesse de reculer. Aux avant-postes de cet affaissement, l’avocat régulièrement aux côtés des forces de l’ordre invite le lecteur dans son quotidien, au plus près des justiciables. Et analyse chacun de ces mouvements qui prospèrent depuis des décennies sur l’abandon d’un principe, sans lequel toute vie en société est impossible : l’autorité.
Réhabiliter l’autorité, c’est repenser le vivre-ensemble sous l’angle du respect ; notre justice dans un esprit de protection ; nos priorités budgétaires afin de redonner à l’État ses fonctions régaliennes. Telle est la voie pour dépasser nos dissensions, et renouer avec la société unie et apaisée à laquelle l’immense majorité des Français aspirent.
Dire la vérité préside toujours à toute action. Il faut donc dire que notre pays est au bord de l’explosion, et que le rétablissement de l’autorité de la République est notre dernière chance.

Texte des Editions de l’Observatoire

Sur LCI, il parle du lien entre immigration et criminalité. Pour cela, il faut s’appuyer sur des chiffres incontestables. Comme pour évoquer l’explosion de la violence à Calais où se concentre les migrants qui souhaitent passer en Angleterre, et où ils bloquent régulièrement la circulation des poids-lourds.

Dans une interview à Sud Radio jeudi 8 octobre 2020, il affirme que :

« Le sens du tragique de l’histoire a été oublié, la réalité de la violence, des rapports de force, a été occulté ». « On est rentré dans une logique totalement naïve sur le rapport à l’autre et la façon d’organiser notre société ».

Thibault de Montbrial, sur Sud Radio, le 08/10/2020

Qu'avez-vous pensé du contenu de cet article ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Note moyenne 0 / 5. Nombre de vote(s): 0

Soyez la première/le premier à voter

Thomas Yves
Thomas Yves
Responsable éditorial de la Droite au coeur depuis 2020. Intérêts: livres, politique, géopolitique, économie, déconstruction, séparatisme islamique.
Autres articles de cette catégorie:

Laisser un commentaire

Articles les + populaires

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

+
%d blogueurs aiment cette page :