Guillaume Bigot: une guerre civile à bas bruit

Sommes-nous en guerre civile sans le savoir ? C’est ce qu’a tendance à penser l’éditorialiste Guillaume Bigot. Il analyse sur CNews la tendance des délinquants et des trafiquants d’aller de plus en plus ou à l’affrontement (physique ou verbal) contre la Police de plus en plus fréquemment en sachant qu’ils ne risquent pas grand chose pénalement du fait de l’inapplication de Lois et des Peines.

Rappelons qu’en France, on a plus de 10.000 policiers blessés en mission chaque année depuis le début du mandat d’Emmanuel Macron et que le discours anti-police avec des élus du bord de Jean-Luc Mélenchon, qui en a fait un fond de commerce électoral, ne débouche pas sur des condamnations sévères.

Qu'avez-vous pensé du contenu de cet article ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Note moyenne 0 / 5. Nombre de vote(s): 0

Soyez la première/le premier à voter

Thomas Yves
Thomas Yves
Responsable éditorial de la Droite au coeur depuis 2020. Intérêts: livres, politique, géopolitique, économie, déconstruction, séparatisme islamique.
Autres articles de cette catégorie:

Laisser un commentaire

Articles les + populaires

  • STATISTIQUES DU SITE

    • 1 006 436 visites depuis le 21 avril 2020
%d blogueurs aiment cette page :