(Vidéo) Guillaume Bigot: une guerre civile à bas bruit

L’éditorialise Guillaume Bigot analyse sur CNews la tendance des délinquants et des trafiquants d’aller de plus en plus ou à l’affrontement (physique ou verbal) contre la Police de plus en plus fréquemment en sachant qu’ils ne risquent pas grand chose pénalement du fait de l’inapplication de Lois et des Peines.

Rappelons qu’en France, on a plus de 10.000 policiers blessés en mission chaque année depuis le début du mandat d’Emmanuel Macron et que le discours anti-police avec des élus du bord de Jean-Luc Mélenchon, qui en a fait un fond de commerce électoral, ne débouche pas sur des condamnations sévères.

Laisser un commentaire