AccueilSociétéViolencesLe clandestin violeur roulait à contre-sens

Le clandestin violeur roulait à contre-sens

Dans la nuit de mardi au mercredi un clandestin violeur a finalement été intercepté par les policiers de la Brigade Anti-Criminalité (BAC) de Nice.
L’individu de 34 ans avait volé une voiture et emprunté plusieurs routes à toute vitesse, dont une voie rapide à contresens, percutant au passage au moins un autre véhicule.
Ayant abandonné sa voiture sur la voie de gauche, l’homme, fortement alcoolisé (1,70 gramme d’alcool par litre dans le sang), a été immédiatement mis une garde à vue. La police a pu recouper l’identité de cet homme avec celui d’un violeur qui avait sévit à Tours, et qui avait en outre une obligation de quitter le territoire français (OQTF).

Qu'avez-vous pensé du contenu de cet article ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Note moyenne 0 / 5. Nombre de vote(s): 0

Soyez la première/le premier à voter

Thomas Yves
Thomas Yves
Responsable éditorial de la Droite au coeur depuis 2020. Intérêts: livres, politique, géopolitique, économie, déconstruction, séparatisme islamique.
Autres articles de cette catégorie:

Laisser un commentaire

Articles les + populaires

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

+
%d blogueurs aiment cette page :