Le ministre de la Justice écossais Humza Yousaf veut « contrôler les conversations privées » dans chaque maison

Laetitia Avia ne devrait pas lire cet article. Cela lui donnerait peut-être des idées de renforcer encore sa loi dite de lutte contre la « haine », qui en réalité n’avait si peu de bases juridiques qu’elle a été censurée par le Conseil Constitutionnel. En Ecosse, on voit plus loin encre.
Le membre du Scotish National Party et ministre de la Justice Humza Yousa depuis 2018 a formulé une proposition de loi Orwellienne qui ferait passer le roman « 1984 » de la fiction à la réalité.
Le plus jeune ministre de l’histoire de l’Ecosse (35 ans aujourd’hui) entend créer les conditions d’un régime de délation organisé, où des conversations privées, y compris à l’intérieur d’une maison, pourraient être retenues contre leurs auteurs. Il en va de même pour les représentations théâtrales et les journalistes. Au fou!

« Les conversations autour de la table à manger qui incitent à la haine doivent être poursuivies » (…) Les journalistes et les directeurs de théâtre doivent également être traduits en justice si leur travail est considéré comme alimentant délibérément les préjugés. »

Humza Yousaf, le ministre de la Justice écossais.

L’église catholique, des policiers, des universitaires ainsi que les hommes de culture se sont érigés devant ce projet de censure généralisé.
Source : The Sunday Times, 28/10/2020

Un commentaire

Laisser un commentaire