Le terroriste de Vienne en Autriche avait fait 9 mois de prison pour avoir voulu faire le Djihad en Syrie

Quatre personnes sont décédées et de nombreuses personnes ont été blessés, la nuit dernière, dans l’attentat en différents points de Vienne en Autriche, en plus d’un terroriste de 20 ans abattu par la Police. Il avait la double nationalité autrichienne et nord-macédonienne.

Il n’y a pas qu’en France qu’on ait la naïveté coupable de relâcher des dangers publics…

Condamné par la Justice autrichienne, en avril 2019, à 22 mois de prison pour avoir voulu rejoindre les rangs de l’Etat I’islamique en Syrie, il a été libéré de manière anticipée, début décembre, soit 9 mois plus tard.
Selon le ministre autrichien de l’intérieur, Karl Nehammer, le djihadiste a réussi « à tromper » le programme de déradicalisation. Ses antécédents judiciaire n’avait pas été transmis aux services anti-terroristes.
On apprend par ailleurs qu’il touchait 917 euros/mois d’aide et logeait dans un logement social.

Un commentaire

Laisser un commentaire