9.000 patients covid en réanimation et 400.000 morts supplémentaires: pour Macron, plus c’est gros, plus ça passe!

Le mercredi 28 octobre 2020, le président de la République Emmanuel Macron annonçait pour justifier le deuxième confinement des français un chiffre de patients en réanimation de 9.000 malades Covid à la mi-novembre 2020. Ce chiffre, a été soufflé puis retiré par une étude de l’Institut Pasteur.
Aujourd’hui, il y a une stabilité et même une léger tassement du nombre de patients Covid en réanimation, à 4.880 (Chiffres de Santé publique France du 15/11/2020). Soit presque deux fois moins que brandi par le Président il y a une vingtaine de jours!
Cette « amélioration » est mise sur le compte du confinement, qui est beaucoup moins contraignant que le premier. En réalité, il s’agit d’une erreur scientifique.
Et effet, le chiffre avancé le 31 octobre 2020 à l’Agence France Presse par Simon Cauchemez qui élabore les études épidémiologiques de l’Institut Pasteur est sensiblement différent: « Je pense qu’on aura un nombre de reproduction de base qui sera probablement entre 0,8 et 0,9 plutôt que 1,2 (…) ce qui conduirait à un pic autour de 6.000 lits » (Paris-Match).


Autant de morts du Covid en France en quelques mois qu’au Brésil et aux Etats-Unis réunis en 1 an

Par ailleurs, le Président de la République annonçait 400.000 morts supplémentaires en France en quelques mois si rien n’était fait contre le Covid, soit presque autant que les chiffres réunis de morts de deux pays à la gestion sanitaire chaotique que sont le Brésil et les Etats-Unis depuis le début de la pandémie.

Des chiffres qu’aucun scientifique ne pourrait soutenir, rappelons qu’aux Etats-Unis, il y a eu 245.460 morts pour 328 millions d’habitants depuis mars, et qu’au Brésil, il y en a eu 165.673 pour 210 millions d’habitants.


Laisser un commentaire