Police municipale non-armée: la gauche archaïque résiste encore!

A Paris, après avoir longtemps été contre la création d’une police municipale, la maire de Paris Anne Hidalgo a fini par en faire une promesse pour sa réélection en 2020. Elle avait changé d’avis en 2015 après les attentats. Seul petit détail, cette police municipale sera armé de « Tonfa », c’est à dire de bâtons. Et son principal travail sera de « connaître les commerçants, les acteurs du quartier » et n’interviendra conséquemment pas contre les trafiquants, les terroristes, mission qu’elle délègue à la police nationale. Cette unité « paritaire » (comme si c’était un critère d’efficacité) devrait compter 5 000 personnes d’ici 2024.
A noter qu’en France, une majorité de polices municipales sont armées (57% du total) et dans les grandes villes également, comme à Nice, où les policiers municipaux étaient primo-intervenants et ont permis de neutraliser un terroristes déterminé à tuer le maximum de personnes.

Candidate malheureuse à Paris, Rachida Dati a déclaré: « L’État devrait imposer l’armement des policiers municipaux quand la sécurité des Français est en danger. C’est le cas à Paris ».
Décidemment, personne ne comprend le refus d’anne Hidalgo à ne vouloir « vraiment » armer la police municipale. Que ce soit, le maire du 17e arrondissement, Geoffroy Boulard, ou encore le député LREM de Paris, Sylvain Maillard, tous deux sont parfaitement en phase avec Rachida Dati. Ils estiment que la police municipale doit être prête à affronter le terroriste, le banditisme, le jour où…

La proposition de loi dont le co-rapporteur n’est autre que l’ancien patron du RAID, Jean-Michel Fauvergue juge lui aussi impensable qu’Anne Hidalgo refuse, à Paris, d’armer la police. Pour autant, cette loi laissera le libre choix aux maires d’armer ou non leur police municipale.
On le comprend bien, ce refus d’armer les policiers municipaux, sous couvert de complémentarité avec la Police Nationale n’est qu’en fait qu’un paravent d’un monde de bisounours.

Laisser un commentaire