Pour le ministre belge de la santé, fermer les petits commerces était une décision « choc » hors de tout risque

Et si fermer les commerces n’avait été qu’un moyen d’entretenir la peur dans la population? En tous cas, chez nos voisins belges, une déclaration officielle va dans ce sens, et le moins que l’on puisse dire est qu’elle ne passe pas auprès des commerçants concernés et au-delà.

Après avoir ordonné la fermeture des commerces « non-essentiels » pendant un mois, le gouvernement fédéral les a rouvert aujourd’hui, sauf les salons de coiffure (rappelons qu’une coiffeuse belge de 24 ans s’était suicidée le 16 novembre 2020) et d’esthétique.

La déclaration en question, la voici, elle émane du ministre socialiste des affaires sociales et de la Santé, Frank Vandenbroucke en poste depuis moins de 2 mois, et qui a dit à la télévision flamande VRT:

« Faire du shopping ne comporte pas de risques quand tout est bien contrôlé. A un moment donné, on devait prendre une décision choc. Il fallait vraiment faire un effet choc. Il fallait vraiment faire un électrochoc. Il fallait dire clairement ‘on bloque' ».

Frank Vandenbroucke, La Libre.be, 29/11/2020

Dépassé par la polémique qu’il a créé, le ministre a dû expliquer qu’il « n’a pas utilisé » le mot « schokbeslissing », qu’on entend pourtant dans la vidéo même quand on n’a pas de notion de néerlandais. Il a peut-être « menti à l’insu de son plein gré » comme Richard Virenque en son temps…


Les scientifiques belges entre résignation et consternation

Dimanche déjà, l’infectiologue flamande Erika Vlieghe avait confirmée que fréquenter des petits commerces ne constituait pas de risque particulier. De son côté, le professeur émérite en maladies infectieuses Nathan Clumeck, qui a découvert le sida en Afrique, a déploré cette sortie du ministre dans des termes très durs.

« Cette phrase décrédibilise la parole politique, et c’est dommageable car nous sommes à un moment où l’on a besoin de l’adhésion la population, pour les mesures qui viennent, les vaccins en particulier. On ouvre la porte à tous ceux qui clament que ce que l’on fait n’est pas rationnel. »

Nathan Clumeck

Laisser un commentaire