793 « incidents » recensés lors de l’hommage à Samuel Paty par l’Education Nationale

L’Education Nationale a relevé près de 800 « incidents » selon le terme consacré (actes inadmissibles serait plus indiqué) qui ont perturbé l’hommage national à Samuel Paty dans toutes les écoles de France, notamment dans les collèges (dans 49% des cas). Dans 4 cas sur 10, la cérémonie elle-même a été contestée au nom de la foi musulmane soit avec des cris de type « Allah Akbar » soit avec de la victimisation, et 17 % relève de l’apologie du terrorisme stricto sensu.

Du côté des sanctions éducatives, à ce jour, on dénombre 44 élèves exclus définitivement et 131 provisoirement. Quatre jeunes ont reçu un blâme, et enfin 48 autres ont écopé d’un avertissement. Du côté de la Justice, 286 signalements ont été effectués auprès de la police et de la gendarmerie, et 136 auprès des procureurs de la République. Les Académies de Nancy, Tours, Lille, Orléans et Montpellier sont celles où l’on recense le plus de faits. 

Lire aussi: L’Ecole de la République face à l’islamisme

Laisser un commentaire