Il travaillait à l’état civil de Lille et créait des faux actes de naissances

C’était très utile d’être agent de l’état civil pour cet homme qui fabriquait des faux actes de naissance et dont les bénéficiaires se servaient de ce document pour obtenir une pièce d’identité. Cet homme fut arrêté hier à son domicile et immédiatement mis en garde à vue. En parallèle, une fouille complète des ordinateurs est en cours et sept des collègues ont été auditionnés par les enquêteurs de la Sûreté urbaine de Lille.


C’est un contrôle de routine qui a mis la puce à l’oreille

Le DGS (Directeur Général des Services) de la Mairie de Lille, Patrick Pincet constate tristement qu’un acte de naissance falsifié fut à l’origine d’une identité fictive :

« Le centre d’expertise et de ressources des titres, à la préfecture d’Arras, nous a demandé d’authentifier un acte de naissance, On s’est rendu compte qu’un certificat de naissance avait été délivré, mais qu’il n’existait pas dans nos registres d’état civil. »

Preuve à l’appui, la Ville de Lille a déposé une plainte auprès de la procureure de Lille pour faux en écriture publique. Hélàs, d’autres faux actes de naissances ont été fabriqués et a priori l’agent de l’état civil aurait utilisé les codes d’accès informatique de ses collègues pour agir. D’après- le DGS, ce serait l’agissement d’un seul individu.

Pourquoi confier son code confidentiel à son collègue, dans ce cas, ce n’est pas confidentiel. Depuis combien de temps dure la fraude? Combien de faux actes de naissance ont été délivrés. Autant de questions pour lesquelles l’enquête et éventuellement une enquête administrative permettra d’y répondre. Affaire à suivre!

Laisser un commentaire