Les non-vaccinés sont visés par plusieurs articles du Projet de Loi sur l’urgence sanitaire

En procédure accélérée, le gouvernement a déposé hier soir à l’Assemblée un projet de loi instituant « un régime pérenne de gestion des urgences sanitaires » qui permettrait, dans l’article L 3131 alinéa 9 de restreindre l’accès à certains lieux (liste non précisée) aux personnes non vaccinées contre le Covid19. par ailleurs, à l’article L 3131 alinéa 23, le secret médical serait annulé pour pouvoir constituer des « fichiers » je cite « sans leur consentement ».

Une batterie de mesures qui contredit la parole présidentielle sur le fait que le français ne seraient pas obligés de se vacciner. Une sorte de « contrôle social » comme dans un pays autoritaire. Les réactions politiques scandalisées n’ont pas tardé à s’enchaîner.

Julien Aubert alerte sur une « grave atteinte aux libertés individuelles » auprès du Premier Ministre.

Un commentaire

  1. Encore un peu plus d’eau chaude dans le bassin de la grenouille qui commence à avoir vraiment très chaud. Elle sera bientôt cuite, continuez Monsieur le Premier ministre.
    Bravo au gouvernement qui pourra aussi utiliser le 49.3 en cas de besoin !!!

Laisser un commentaire