AccueilPolitiqueÀ Strasbourg, la nouvelle maire écologiste refuse d'inscrire la laïcité dans le...

À Strasbourg, la nouvelle maire écologiste refuse d’inscrire la laïcité dans le règlement intérieur

La maire écologiste de Strasbourg depuis juillet 2020, Jeanne Barseghian, a refusé d’inscrire le respect du principe de laïcité dans le règlement intérieur du conseil municipal de la ville, sous la forme de cette phrase : « Les conseillers municipaux s’engagent à respecter le principe de laïcité ». Détail qui n’en est pas un: Strasbourg, comme l’Alsace-Moselle, se situe sous le régime concordataire depuis 1801.
Dans la majorité municipale, les élus socialistes ont contesté cette position conjointe des écologistes et des communistes, à l’image du socialiste Philippe Dossmann.

Lors des débats qui ont duré une heure et demi (Restranscription ici), les élus d’extrême-gauche (PCF et EELV) ont accusé ceux qui défendaient une laïcité exigeante de « zemmourisation des esprits », en référence aux prises de positions d’Eric Zemmmour sur l’islam. Rappelons, et ce n’est certainement pas un hasard, que sur sa liste de Jeanne Barseghian a été élue une femme voilée.

Sur ce thème, voir aussi : l’attitude des élus écolos parisiens qui s’abstienne sur le fait de donner le nom de Samuel Paty à un lieu dans Paris.

Qu'avez-vous pensé du contenu de cet article ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Note moyenne 0 / 5. Nombre de vote(s): 0

Soyez la première/le premier à voter

Thomas Yves
Thomas Yves
Responsable éditorial de la Droite au coeur depuis 2020. Intérêts: livres, politique, géopolitique, économie, déconstruction, séparatisme islamique.
Autres articles de cette catégorie:

Laisser un commentaire

Articles les + populaires

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

+
%d blogueurs aiment cette page :