Quand le maire EELV de Bordeaux Pierre Hurmic efface la statue de Jacques Chaban-Delmas de sa carte de vœux

Le maire écologiste de Bordeaux Pierre Hurmic a fait effacer sur la carte de vœux de la ville de la place Pey-Berland la statue d’un de ses prédécesseurs, Jacques Chaban-Delmas, le résistant et Premier ministre de la France, en la remplaçant par… un arbre.
A y regarder de plus près, il s’agit bien d’un effacement et non d’une vision du passé de cette place emblématique de la « Belle endormie ». Un effacement, donc. Des « méthodes » qui rappellent les purges en Union Soviétique quand il était de coutume de supprimer les photos de ses adversaires politiques (NB: notre illustration).

On se souvient que Pierre Hurmic avait déjà été responsable d’une polémique en remplaçant l’arbre de Noël par un spectacle affligeant.

Un commentaire

Laisser un commentaire