(Vidéo) Pour Macron, les français sont « 66 millions de procureurs » à ses trousses

Le Président de la République Emmanuel Macron a décidément beaucoup de mal avec le peuple français. Après avoir expliqué que dans les gares il y avait ceux qui réussissent et ceux qui ne sont rien, voilà que le locataire de l’Elysée s’essuie les pieds sur le jugement des français (et des experts) sur la gestion sanitaire lamentable du gouvernement: « Nous sommes devenus une nation de 66 millions de procureurs« 

2 commentaires

  1. Sous la Macronie et sa bande d’arrivistes incompetents, la France est passée d’une référence démocratique à une référence dictatoriale et autoritaire. Ils sont tellement malhonnêtes, incapables et en manque d’imagination qu’ils en sont réduits à copier les méthodes chinoises et à écouter des hypothèses catastrophistes des scientifiques, qui font les choux gras de leur copains pharmaceutiques. A n’en pas douter ils leur rendront bien dans le financement de leur prochaine campagne ou d’une autre façon intéressée. Pauvre France, chers confrères citoyens réveillez vous !

  2. Les gouvernements arc-en-ciel formés par des politiciens opportunistes ne durent jamais plus qu’un mandat. Leur réélection est rarissime. Fort heureusement…

    Les chefs de partis recrutent, ici et là, des candidats potentiels de qualités provenant de tous les horizons et croient qu’ils pourront ainsi donner une valeur ajoutée contrairement aux autres partis adversaires idéologiquement (de gauche ou de droite) et remporter les élections aisément. Comme ce fut le cas du parti d’Emmanuel Macron.

    Il en paiera le prix ce dernier, car le recrutement de ses candidats se fait généralement en échange de promesses comme, par exemple,des postes ministériels ou le mirage de réaliser leurs ambitions personnelles basées sur leurs idées (mais pas toujours…) dans une macédoine sans bon sens…

    Le programme politique du parti au pouvoir ressemble alors à un improbable menu à la carte où tous et chacun y ajoutent son grain de sel. Mais l’exercice du pouvoir c’est autre chose….

    La ‘’realpolitik’’ les rattrape et est impitoyablement cruelle pour le parti et ses candidats de cette coalition farfelue…

    Chialer : Verbe québécois qui peut porter à confusion avec le français de France où il est synonyme de pleurer. Au Québec, chialer veut dire se plaindre…

     »Le ciment de ce parti est le mensonge de la parole donnée par son fondateur. »

    Parce qu’une fois élu le nouveau Chef du gouvernement se retrouve momentanément piégé par ses opportunistes promesses de séduction et, cela à pour résultat que son parti implose de lui-même inexorablement… Qui s’en plaindra ? Personne ! La gestion du virus en est la preuve.

    La fameuse fable du poseur de mines qui doit revenir sur ses pas à tâtons ayant oublié les endroits des explosifs qu’il a lui-même enfouis auparavant… Boum !

    Rare sont les gouvernements de coalition parvenant à se faire réélire pour un second mandat. Pire ! Les mécontents, au demeurant, quittent en claquant la porte et espèrent trouver un nouveau parti politique sensible à leurs ambitions politiques et/ou revendications et de réinventer encore une fois la roue en créant un nouveau parti à la saveur du jour et du moment.

    La Macronie aura fait son temps et de nombreux dégâts au sein de la confiance du peuple français envers son gouvernement et ses institutions. Pas fort… Le danger ? C’est vous !

    La désillusion d’un peuple écoeuré de la politique française, se réfugiant dans un confort imaginaire suicidaire et d’un cynisme triomphant au pire moment de son histoire contemporaine.

    Héritage sans avenir dû à quarante ans d’inepties et de mandats gaspillés, accordés par une population de bonne foi, à des Présidents incompétents, par surcroît, sociopathes et (Pire!) fiers de leurs ‘’héritages’’ laissés derrière eux… Parlons-en !

    Des ruines, des champs de mines, et de la désolation…

    Beau travail Messieurs Giscard, Mitterrand, Chirac, Sarkozy, Hollande et Macron ! B-R-A-V-O !

    Votre pire ennemi? Les migrants? Les musulmans? NON! Pas du tout ! C’est vous !

Laisser un commentaire