Quand un député de la Macronie veut faire taire Eric Zemmour par amendement

Le député (mouvement Agir – majorité présidentielle) M’jid El Guerreb n’a pas eu gain de cause. Concrètement, a-t-il présenté un amendement examiné mercredi dans le cadre de la loi dite contre le séparatisme visant à obliger la diffusion d’un bandeau pour chacun de ses invités des plateaux de télévision « condamné pour incitation à la haine ». Sans le dire, il visait Eric Zemmour, dont l’émission Face à l’info continue à réaliser d’impressionnants scores d’audience, ce qui agace en haut lieu.

Et en, matière de haine, Monsieur El Guerreb n’est pas un novice, puisqu’il est impliqué dans l’affaire de l’agression sauvage du socialiste socialiste Boris Faure rue Broca à Paris, premier secrétaire de la fédération PS des Français de l’étranger. Se sentant insulté par ce dernier, il avait assené le 30 août 2017 deux violents coups de casques sur le crâne monsieur Faure, qui était parti en soins intensifs. Depuis une garde à vue, son « affaire » est (curieusement) aux fins fonds des tiroirs de la Justice (NDLR: El Guerreb a été condamné le 12 mai 2022, à 3 ans de prison dont 1 ferme et à 2 ans d’inéligibilité, et a fait appel).

Qu'avez-vous pensé du contenu de cet article ?

Cliquez sur une étoile pour voter !

Note moyenne 5 / 5. Nombre de vote(s): 1

Soyez la première/le premier à voter

Thomas Yves
Thomas Yves
Responsable éditorial de la Droite au coeur depuis 2020. Intérêts: livres, politique, géopolitique, économie, déconstruction, séparatisme islamique.
Autres articles de cette catégorie:

Laisser un commentaire

Articles les + populaires

  • STATISTIQUES DU SITE

    • 1 008 115 visites depuis le 21 avril 2020
%d blogueurs aiment cette page :