Deux hôpitaux anglais bannissent les mots « père », « mère » et « lait maternel » au nom de la lutte contre la « transphobie »

La tyrannie des minorités continue, patiemment, à renverser l’ordre naturel des choses au nom de demandes identitaires toujours plus délirantes qui désintègrent le socle social.

Ainsi, les hôpitaux universitaires de Brighton et de Sussex au sud de l’Angleterre ont décidé de remplacer certains mots de leur vocabulaire par d’autre, jugés moins « discriminant » pour le personnes transsexuelles et « non-binaires ».


Le précédent J.K. Rowling

Ainsi, le mot « lait maternel » sera remplacé par « lait humain », les mots « père » et « mère » par « parents » ou « personnes ». Cette initiative est dans la droite ligne de la campagne de haine lancée à l’encontre de l’écrivaine J.K. Rowling pour avoir osé en juin 2020 remplacer l’expression « non-genrée » personnes qui ont des règles par le mot femme.

Désormais, on craint que cette folie n’arrive rapidement en France également, où fleurissent des chargés d’études sur la transphobie et l’indifférenciation sexuelle (et non genrée) un peu partout en entreprises comme dans les administrations.

Laisser un commentaire