(Extrait) Goldnadel: «l’islamogauchisme existe et je le rencontre tous les jours»

Pour l’avocat et essayiste Gilles William Goldnadel, «l’islamogauchisme» s’est développé depuis de nombreuses années, au sein d’une partie des milieux médiatiques et intellectuels, à travers une posture réflexe d’idéalisation de «l’autre» et de diabolisation de l’homme blanc occidental.


Ainsi à en croire certains, l’islamo-gauchisme serait une manière de dahu, de yéti ou de monstre du Loch Ness. À lire le Monde et son éditorial* du 20 février, il s’agirait d’une «notion aussi hasardeuse que fourre-tout».

C’est fou comment ceux qui ont approché le monstre presque jusqu’à l’embrasser déclarent ne pas le connaître. Quant à moi qui aurai passé une bonne partie de ma vie intellectuelle, professionnelle, médiatique et politique à le combattre, je le connais par cœur.

Avant que vous le décrire, qu’il me soit permis de sourire un peu à la vue de ces savants qui ne confèrent aucune valeur scientifique à un concept paraît-il forgé par une «extrême droite» dont l’étiquette a été attribuée à leurs contradicteurs minutieusement après analyse objective et contradictoire dans leur laboratoire. Lire la suite.

Laisser un commentaire