Assa Traoré condamnée pour atteinte à la présomption d’innocence de 3 gendarmes

Assa Traoré a été condamnée à verser 4.000 euros aux 3 gendarmes qu’elle accuse, sur les réseaux sociaux, d’avoir « assassiné » son frère Adama en juillet 2016 lors de son interpellation. Elle doit immédiatement retirer 2 des 5 messages haineux qu’elle a posté entre septembre et novembre 2019 et qui sont concernés par ce jugement du 26 février 2021 de la Cour d’appel de Paris et faire figurer ce jugement sur sa page officielle, et ce pendant 15 jours.

Dans cette affaire, commencée en décembre 2019, la Justice considère qu’Assa Traoré a fait preuve d’une « affirmation manifeste de culpabilité » contraire à la vérité judiciaire du moment. Les gendarmes se satisfont de cette condamnation, même s’ils réclamaient 15.000 euros de dommages et intérêts.


Mise à jour du 4 mars 2021: Assa Traoré récidive

Laisser un commentaire