« Nous, militants fidèles aux LR, suggérons un moratoire et un référendum sur l’immigration »

Nous avons constaté que deux questions fondamentales restent posées :

  1. Comment redonner la parole et le pouvoir au peuple de France, pour sa sécurité et pour se défendre d’une immigration complètement subie et incontrôlée ?
  2. Comment combattre les diktats, injonctions et obligations qui nous sont imposées par des organismes Internationaux, les institutions Européennes et enfin comment s’affranchir des décisions et jurisprudences des instances judiciaires Françaises ? (Le point commun de toutes ces institutions étant qu’elles n’ont pas été élues par le peuple de France et qu’elles n’en reflètent aucunement les aspirations).

Nous sommes arrivés à la conclusion que seul un référendum sur l’immigration pouvait permettre d’atteindre ce double objectif, d’autant plus qu’il s’inscrirait parfaitement dans la tradition Gaulliste et constituerait un premier marqueur d’une véritable volonté de changement.

Vous trouverez ci-dessous une proposition de référendum et un résumé des questions qui restent posées et de celles qui l’avaient été dans le cadre de la convention:

Pour le référendum sur l’immigration, voici la seule et unique question à poser: Approuvez-vous le plan d’actions destiné à maîtriser l’immigration ?


Voici le contenu du plan d’actions destiné à maîtriser l’immigration

  • Mettre en place un moratoire sur l’immigration le temps de la mise en place du plan d’action.
  • Supprimer le droit de sol sur tout le territoire national.
  • Limiter le regroupement familial aux seuls immigrés légaux.
  • Conditionner l’accès aux prestations sociales, familiales et logement à une durée de résidence légale en France de 5 ans.
  • Faire respecter les frontières européennes en imposant une révision des accords de Schengen en créant un corps européen coordonné de garde-frontières aux missions claires et en facilitant le rétablissement des frontières nationales, comme la pandémie de la Covid19 nous en a réclamé la nécessité.
  • Réformer le droit d’asile en limitant la liste des pays y ouvrant droit, en obligeant à formuler la demande depuis l’étranger et en réduisant la durée de la procédure à 6 mois
  • Signer des accords bilatéraux avec les pays d’origine pour qu’ils assument le retour de leurs nationaux, en y conditionnant si nécessaire l’aide que la France leur apporte et la délivrance de visas.
  • Instituer un plafond d’immigration légale, il sera voté tous les ans par le parlement en tenant compte de la nationalité et de la profession.
  • Remplacer l’Aide Médicale d’Etat (AME) par une dispense temporaire de frais de santé limitée aux urgences et aux maladies contagieuses graves.
  • Expulser les immigrés illégaux et les étrangers condamnés à de la prison ferme.

 (NB: Les trois derniers points sont d’ores et déjà dans les propositions des LR sur l’immigration)


Nos questions sont donc les suivantes :

> Êtes-vous favorable à ce référendum et à un moratoire en attendant sa réalisation et la mise en application des mesures approuvées ?

> Comment le concevez vous afin qu’il ne puisse pas être immédiatement contesté  ou retoqué pour des questions de formes, juridiques ou constitutionnelles ?

Un commentaire

  1. Et avec ces propositions, on continue comme avant eh bien, NON ! ce n’est pas comme cela qu’il faut procéder !!!! Un peu d’énergie, de force pour que le peuple vous suive ! assez discuté, la France doit imposer la volonté du peuple !

Laisser un commentaire