Scandale: Emmanuel Macron nomme l’UNEF au Conseil économique, social et environnemental

En même temps que Jean-Michel Blanquer ait qualifié l’UNEF d’évoluer sur une « pente fasciste », son patron Emmanuel Macron nomme un de ses représentants au Conseil économique, social et environnemental.

Non seulement le gouvernement n’a pas voulu supprimer les aides à cette association, mais voilà maintenant qu’il augmente sa visibilité. Un scandale dénoncé à juste titre par la Droite.

« Les membres du CESE touchent une indemnité égale au tiers de l’indemnité parlementaire soit 1 866,60 €. En y ajoutant 1 922,60 € d’indemnité représentative de frais et 56 € d’indemnité de résidence, le total est de 3 845,20 € bruts mensuels ».

Article Wikipédia sur le CESE

2 commentaires

  1. on achète les copains et copines de peu de valeur qui se pressent à la mangeoire car incapables de produire autre chose que de la « lèche » rémunérée par ceux qu’ils vont faire crever (le peuple)? tout autant que ceux déjà en place ! la curée va bientôt commencer dans l’indifférence des victimes.

Laisser un commentaire