(Révélations) Un total de 24.900 € d’argent public en 2019 pour l’association qui construit la mosquée Eyyub Sultan de Strasbourg

Le dossier de la plus grande mosquée d’Europe inféodée à l’Etat Turc, dont le chantier est à l’arrêt à Strasbourg, rebondit. Et pas le sens qui arrangerait le gouvernement.


Un peu mou sur les subventions, monsieur Darmanin?

D’après le Canard Enchaîné, dans un article sobrement titré « Darmanin cajole la mosquée séparatiste » il est mentionné dans le registre des subventions de l’Etat aux associations, en 2019, qu’une aide directe de 22.400 euros a été versée à la Communauté islamique du Millî Görüs de la Grande Mosquée Eyyub Sultan de Strasbourg. A côté des 2,5 millions de la mairie écologiste de Strasbourg, ça serait presque passé inaperçu, sauf que c’est une affaire dans l’affaire, et en l’occurence, un fait politique majeur.


Une autre subvention au titre de la lutte contre la Covid

A cela il faut ajoutera, pour faire bonne mesure, que, d’après les Dernières Nouvelles d’Alsace, le ministère de l’Intérieur a versé durant la crise sanitaire 2.500 euros à l’association sulfureuse Millî Görüs au titre de la politique de la ville. La Préfète du Bas-Rhin, Josiane Chevalier, qui est au fait du dossier, n’a pas pu ou pas su s’y opposer. Et a fait le chèque.
En tout, ça fait beaucoup d’argent pour une association qui défend un « islam politique » selon Darmanin: 24.900€.

« (…) La direction régionale et départementale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale du Grand Est, via la Mission Ville du Bas-Rhin, d’accorder une subvention de 2.500€ à la confédération islamique du Millî Görüs, (…), « au titre de la politique de la ville » suite à «une demande de financement pour une action caritative d’intérêt général» liée au Covid-19″.

Les Dernières Nouvelles d’Alsace, 29/03/2021

En plein débat sur le texte dit sur le séparatisme, la nouvelle fait quelque peu tâche

Dans l’affaire de la Grande Mosquée de Strasbourg, le ministre de l’intérieur a porté plainte contre l’association d’obédience turque. Il est menacé de procès en diffamation par les écologistes pour ses propos sur l’islam politique que représente, selon lui, l’association Millî Görüs.

On le voit, entre la posture de Darmanin qui dit se scandaliser des 2,5 millions prévus par la mairie de Strasbourg pour la construction de la mosquée et les subventions de son propre ministère qui ont le même effet, c’est Docteur Gérald et Mister Darmanin.

Un commentaire

  1. Un soucis Monsieur Darmanin ? Une promesse difficile à tenir envers certains amis ou parents ?
    Moi je n’ai pas de lien avec et c’est non, pas de Mosquée. Et si cela plaît pas, tant pis.

Laisser un commentaire