(Vidéo) Jean-Loup Bonnamy dénonce l’esprit munichois de la municipalité de Strasbourg face à l’islamiste Erdogan

Jean-Loup Bonnamy, Professeur de Philosophie, rappelle que Recep Tayyip Erdogan avait été mis en prison en 1998, à l’époque où il était maire d’Ankara pour avoir déclamé cette phrase du poète islamiste Ziya Gökalp lors d’un meeting politique: « Les minarets seront nos baïonnettes, les coupoles nos casques, les mosquées seront nos casernes et les croyants nos soldats ». La suite de son intervention sur CNews dans cette vidéo éclairante:

Laisser un commentaire