Charlie Hebdo rencontre un fromager menacé pour avoir montré ses caricatures à Saint-Denis

Avec son fond anarchiste, Eric Legros ne parlera pas à Valeurs Actuelles comme l’ancien professeur de philosphopie, Didier Lemaire, qui ne peut plus remettre les pieds à Trappes et a subi des menaces très précises de la part des islamistes de tout crin.

Depuis qu’il a affichée la une de Charlie Hebdo « Tout ça pour ça » dans sa vitrine à l’occasion du procès de l’attentat de Charlie Hebdo, ce fromager dans la rue principale à Saint-Denis, en face d’une librairie islamique qui pourfend le « pêché de chair » vit un véritable enfer.

Anciennement éducateur spécialisé, il a toujours été fan de l’humour Charlie, qui en retour lui a consacré un article intitulé Liberté, égalité, Fromage*. Sauf que, dans la ville où reposent les rois de France, qui est aussi une des plus islamisées de France, ça passe de plus en plus mal. En 5 ans, il a vu l’esprit Charlie se déliter, petit à petit, comme en témoignent les clients qui viennent dans sa fromagerie. Ainsi, le jour de la rencontre avec le dessinateur Foolz, un habitué lui dit son intention de quitter la ville « dès que les enfants seront grands ».


La trouille, tout le temps

En moins d’une semaine, quelqu’un l’avait déjà menacé physiquement et roulé en boule l’affichette du dessin de Cabu avec cette phrase à la clé : « Je vais te la mettre dans le c**. » Après les intimidations, il a du faire face à des accusations de racisme et d’islamophobie sur Facebook.

Quand il s’est résolu à aller au commissariat, le seul son de cloche qu’il ait reçu était d’arrêter de provoquer avec la une de Charlie Hebdo.

Eric Legros résume ainsi sa vision des choses :

« Certains disent que je suis courageux, d’autres, un héros ou un kamikaze. Je ne suis rien de tout ça. Ma grand-mère, qui cachait des Juifs durant la guerre, ça, c’était courageux. Moi, je veux juste avoir le droit d’afficher mes convictions, tout comme la librairie islamique affiche les siennes, juste en face de mon commerce. »

Eric Legros, fromager, cité par Charlie Hebdo

Un commentaire

  1. Il nous faut trouver aussi ce qui fera trembler les musulmans arabes. Il est fatiguant de se voir ainsi museler par la peur et non soutenu par l’exécutif. Peut être des lois sur le port de la burka, sur la non connaissance de la langue, sur le nom respect du laïcisme…

Laisser un commentaire