Accusation d’islamophobie dans Touche pas à mon poste sur C8: Bernard de La Villardière fait condamner Gilles Verdez pour diffamation

Lors d’un débat dans l’émission Touche pas à mon Poste, le journaliste Gilles Verdez avait accusé son confrère Bernard de la Villardière d’être “islamophobe“ au sujet de la campagne d’Evian pour boire de l’eau.
Il vient d’être condamné pour diffamation publique avec 5.000 euros d’amende à la clé, qui a été payée par l’équipe de Cyril Hanouna.

« Je viens de faire condamner Gilles Verdez pour diffamation. Il m’a traité d’islamophobe chez Hanouna. A chaque fois qu’il peut se payer Enquête exclusive… Il m’accuse de ne pas faire mon travail de journaliste” “Au contraire, je pense être un des rares journalistes qui sont allés le plus au chevet des victimes musulmanes des guerres civiles, des trafics“.

Bernard de la Villardière, Le Monde, 17/04/2021

Ce n’est pas la première fois que Gilles Verdez et l’équipe de « Touche pas à mon poste » s’attaquent au journaliste de M6 qui possède la société de production « Lignes de Front ». En 2018, dans cette même émission, Bernard de la Villardière avait dérangé, en face de Rokhaya Diallo, au sujet du voile islamique:

« Mais j’ai le droit de dire que porter le voile, c’est une régression de mon point de vue dans un pays où on essaye de faire en sorte qu’il y ait une égalité entre les hommes et les femmes« 

Bernard de la Villardière, février 2018, Télé-Loisirs

Un commentaire

Laisser un commentaire