Emmanuelle Wargon, ardente ministre de la « mixité sociale », vit dans une maison d’1,5 million d’€ dans l’un des plus beaux quartiers du 94

Emmanuelle Wargon, la ministre du logement  délégué auprès de la ministre de la Transition écologique, nous explique depuis un an qu’on a « besoin de logements sociaux dans les villes aisées ». Réagissant à la disparition du prénom « Pierre » dans un quartier de Montpellier selon une de ses habitantes qui parlait avec le Président Macron, elle a indiqué que les français était en « demande de mixité sociale ». Mais elle, montre t-elle l’exemple?

Capture d’écran de la fiche d’Emmanuelle Wargon sur le site de la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique

Il est cocasse de signaler d’après sa déclaration de patrimoine sur le site de la HATVP que la ministre vit dans une maison de 150 mètres carrés qu’elle a déclarée valoir 1.500.000€ (le prix du mètre carré serait d’ailleurs plutôt de 12.000 à 15.000 euros le m2).


Un cadre de vie « luxuriant » selon monsieur le maire

Née à née à Neuilly-sur-Seine, elle réside dans à Saint-Mandé, dans le Val-de-Marne (94), ville où la proportion d’enfants dont au moins un des parents est immigré non-européen est de 16%, contre 37,4% en moyenne dans l’unité urbaine de Paris. Elle n’a pas choisi la ville de La Courneuve, où c’est 75%.

Le maire de la ville, Patrick Beaudoin, finit de trouver d’où est venue l’inspiration de la ministre:

 «Si la ministre a choisi Saint-Mandé et pas une autre ville, c’est qu’elle est venue y trouver un cadre de vie résidentiel, luxuriant, un urbanisme maîtrisé et une ville proche de ParisElle ne peut pas fustiger les riches qui ne veulent pas de HLM et habiter un joli pavillon

Patrick Beaudouin, maire LR de Saint-Mandé depuis 1995 cité par Le Figaro immobilier

Laisser un commentaire