(Vidéo) Imagine-t-on le Général de Gaulle se mettre en scène avec des pitres à l’Élysée?

L’offensive d’Emmanuel Macron envers la jeunesse (avec les chèques culture) çà quelques semaines de l’élection régionale a trouvé son paroxysme avant-hier avec la publication très encadrée de l’interview du Président par deux Youtubers, Mc Fly et Carlito qui faisait suite à un défi de ces derniers de parler des geste barrières sur leur chaine internet. Cette génération qui passe beaucoup de temps devant ses écrans, supposée être désintéressée de la politique, a été infantilisée à la manière de ce que tous les français ont été pendant la crise sanitaire.


Un mépris pour la jeunesse

Depuis le palais de l’Elysée, le chef de l’État s’est plié à un exercice de grimace et d’humour de maternelle au bout duquel il le chef de l’État a accepté de mettre le portrait de ces deux clowns sur son bureau lors de l’interview présidentiel du 14 juillet ainsi que de voler à bord de la Patrouille de France. Celui qui disait de la culture française n’existe pas lui a substitué la culture du vide.


La société du spectacle (navrant)

Dans un billet très intéressant, le Consultant et analyste politique Mathieu Slama résume bien les choses:

« Cette approche marketing de la politique a son corollaire : la dépolitisation, qui est aussi un des marqueurs de la présidence Macron. Avec cette vidéo, l’Élysée sort de l’espace politique pour se placer uniquement sur le terrain du divertissement et du spectacle« .

Mathieu Slama, Le Figaro, 23/05/2021

Un commentaire

Laisser un commentaire