Une femme de 91 ans violée et massacrée chez elle par un individu d’origine pakistanaise

Les mots sont impuissants à décrire certaines réalités trop crues. C’était une dame tranquille qui résidait au rez-de-chaussée dans un appartement du XIIIème arrondissement de Paris, à proximité de la Place d’Italie. Elle occupait son temps à lire et regarder la télévision. Ses voisins se souviennent d’elle avec émotion:

« C’était une petite dame qui ne se déplaçait qu’avec son déambulateur. Le soir, une des personnes lui venant en aide la sortait en fauteuil roulant (…). Mais elle avait toute sa tête. » (…) « Elle avait le cœur sur la main, donnait volontiers une petite pièce aux gens qui en avaient besoin. »

Des voisins de Berthe P., cités par Le Parisien

Dans la nuit du 9 au 10 juin, un SDF d’origine pakistanaise d’une vingtaine d’années pénètre chez elle entre 4 heures et 7 heures du matin, sans éveiller le voisinage, l’agresse sauvagement en lui frappant la tête, la viole et la laisse pour morte. Berthe, 91 ans, le corps recouvert d’ecchymoses, décèdera à la Pitié-Salpêtrière le lendemain. L’individu sera arrêté à Sarcelles cinq jours plus tard. Que va faire la Justice d’une pourriture pareille?

Un commentaire

Laisser un commentaire