(Vidéo) Après la PMA pour toutes, il faut « forcément travailler » sur la GPA, selon ce sénateur centriste

La marchandisation du corps humain ne prend pas de vacances. Immédiatement après le vote de la PMA pour toutes dans le cadre de la Loi Bioéthique, c’est « au nom de l’égalité », qu’il « faut travailler » sur la Gestation pour Autrui (GPA) selon le sénateur UDI Olivier Cadic.

Laisser un commentaire