Encore un ministre « étourdi » de Macron: Dupond-Moretti a « omis » de déclarer 300.000 euros

Il avait touché le gros lot avec ses cachets au théâtre pour sa pièce « A la barre ».

Après Alain griset, c’est au tour d’Eric Dupond-Moretti de se rendre compte qu’il n’avait pas donné des comptes exacts à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique. Le ministre était déjà dans la tourmente au sujet de l’affaire des conflits d’intérêts qui lui a valu une perquisition au ministère de la Justice la semaine dernière.

Le 16 juillet, le Garde des Sceaux sera entendu par les juges de la Cour de Justice. Une mise en examen est possible. Sa défense est toute prête : « C’est mon ancien comptable qui s’est trompé!« 

2 commentaires

  1. ce ne sont plus des oublis, des gouffres de mémoire, des abysses, vous dis-je ! et paf, voilà que c’est l’ancien comptable le responsable……. tout s’arrange pourvu qu’il soit mort.

  2. Quand je pense que mon épouse, enseignante, a eu droit à un redressement d’impots pour avoir déclarè en frais réels 2 blouses de travai au lieu d’une autorisée et une cotisation syndicale dépassant de quelques euros le plafond autorisé !!!
    Garanti authentque

Laisser un commentaire